Flodesmots

Pour vous car les mots tissent et motivent
 

+menu-

header image

Qui suis-je ?

Un parcours, paysage humain d’une passionnée des mots et des lettres…

 » About me  »    ( petits  » bouts  » sur moi )           

 

        Un nouvel écrivain public dans le paysage vallonné des professions libérales … où sont ses racines ? Quelques mots pour retracer où puisent les miennes :

L’écriture est souvent une longue aventure secrète avant qu’elle ne dévoile ses fruits …

 Poèmes d’adolescence, journal intime, ébauches de nouvelles, puis passage obligé des mémoires et rapports universitaires, courriers professionnels, ateliers d’écriture…

Dès l’école nous sommes  invités à ECRIRE . Oui mais comment ? Au-delà des traditionnelles rédactions-récits –de-vacances, le style se cherche … J’ai évidemment trouvé dans la littérature une mine de trésors  ( les premiers «  coups au cœur «  reçus par Boris Vian et Henri Miller) et je me suis imprégnée de leur musique, d’univers nouveaux, photographiant des yeux les mots pour en intégrer la saveur et l’orthographe .De là, j’ai été attirée par les langues voisines et entrepris une Licence de Langues Etrangères Appliquées en anglais et allemand. Jeu des correspondances, beauté de sons étrangers …

La linguistique dans une main et l’Histoire de l’Art dans l’autre, j’ai cheminé dans des domaines passionnants, du tourisme à la traduction de guides de musées ou de biographies d’artistes en passant par des contrats avec les services du Patrimoine et de la Culture.

Hors des sentiers balisés, je me suis beaucoup amusée à écrire pour mon entourage : lettres de recommandation, chansons parodiques, célébrations d’anniversaire, éloges etc . Sans jamais quitter du regard les textes d’auteurs, que ce soit par le chant, la poésie ou le théâtre amateur .

Alors, arrivée à la cinquantaine, après 15 années consacrées à enseigner l’anglais, j’ai envie de faire partager mon expérience . Mon approche de ce métier repose sur la conviction qu’une communication réussie passe par une expression de soi sincère pour laquelle il est nécessaire de trouver les mots les plus justes et de connaître les  » codes des échanges » .
Une longue pratique du yoga et une formation en reiki m’amènent à privilégier l’authenticité et la qualité de la relation ;

à ce titre l’écrivain public se doit d’être à l’écoute de la demande pour devenir « l’accoucheur des mots des autres  » .

Pour que l’écriture soit labeur pour le  » passeur  » et libération pour le  » quêteur  » .

Page suivante

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *