Montpellier « printemps des comédiens ?? »

Billet d’où ? Montpellier : « le printemps des comédiens ?? »…

affiche printemps comédiens

La grande fête du théâtre pourrait bien, cette année être gâchée…

Depuis mardi 3 juin, le festival est suspendu … grève des intermittents du spectacle !

Le magazine «  L’Hérault » de juin avait bien annoncé en couverture

«  Les surprises du printemps des comédiens »

soulignant l’affiche hermaphrodite sophistiquée. On y cite notamment l’hommage que

rendront Piccoli et Jane Birkin à Gainsbourg… et les habitués savent y trouver un stimulant mélange de musique, danse, théâtre,arts plastiques. Oui mais voilà ! La surprise n’est pas où on l’attendait …

Comme en 2003, le statut des intermittents du spectacle est menacé par cette nouvelle couverture assurance-chômage à laquelle le ministre du Travail ne veut pas s’opposer.

Et les artistes, les plus touchés étant ceux du spectacle vivant, se sentent en situation de plus en plus précaire. Comme le déclare  le comédien Vincent Leenhard, interviewé dans « Libération »  de ce 7 juin « Les gens n’ont jamais eu autant besoin de culture qu’aujourd’hui mais les budgets ne font que se réduire » On avance le chiffre de 8503 € par an comme salaire moyen en 2011 ! Qui les jalouse ou les critique ??

L’enjeu est également politique pour ce gouvernement de gauche dont beaucoup espéraient qu’il soutiendrait le monde du spectacle. Les économies escomptées de 150 millions d’euros le seront-elles si les festivités de l’été sont annulées ? Ces rencontres estivales attirent un public si nombreux que les retombées économiques sont une manne considérable à l’échelle locale.
Dans « Télérama » de cette semaine, on peut lire un dossier complet sur les festivals en France. Où j’apprends que le « phénomène festival » est une spécificité hexagonale : avec pas moins de 2000 manifestations par an, dans tous les styles, en majorité de la musique, il parait que nous sommes champions !  Pascal Ory déclare «  les gens y trouvent une ambiance de communion … c’est une nouvelle forme de religion … »

Caractéristique de notre pays, tout comme l’usage de la grève…  « Les bardes sont en colère »

 Déjà le mouvement s’étend et on craint qu’à nouveau le prestigieux festival d’ Avignon n’ait pas lieu …

Alors ? A Montpellier siège ces jours-ci la coordination nationale qui va décider de la suite à donner.

Ce 7 juin la grève a été reconduite…

 

Je médite sur ce gâchis et pas seulement en termes d’argent. Quel crève-cœur quand on est comédien ou metteur en scène, décoratrice ou preneur de son, de devoir renoncer à une pièce que l’on prépare depuis des mois, des années ? 

Quelle place notre société réserve-t-elle à ses artistes qui la font rêver, réfléchir, envisager de nouveaux rapports sociaux ???   La contestation sera-t-elle maintenue ou remplacée par des représentations et débats avec le public ? On se souvient que le mouvement de l’été 2003 n’avait abouti à rien pour le régime des intermittents…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *