les dates anniversaires

 

 

« Billet d’où » de mars:  les dates anniversaires

Je ne sais pas si c’est vrai pour vous aussi, mais il y a dans mon entourage plein de bougies à souffler en mars ! Anniversaire de ma naissance (le jour du printemps) et de beaucoup d’êtres chers. D’emblée il m’est revenu en mémoire cette belle chanson peu connue d ‘Yves Duteil dont je vous donne ici les paroles. Sur « U-tube » ou dans vos archives de disques vinyls peut-être,  vous la trouverez chantée par la voix si mélodieuse de son auteur.

Et voilà qu’au même moment, on vient consulter mes capacités d’écrivain public pour écrire un texte à l’occasion d’un anniversaire marquant.
Comment rendre la portée de l’évènement ?

Souvenir ému d’un jour, celui où l’enfant parait, ou de celui où un autre disparaît… Témoignage d’affection qui peut se dire publiquement en cette circonstance…

Célébration de la vie et du lien qui nous unit, regrets, bilan, peur de la fin qui se rapproche, constat que le temps passe vite, trop vite pour certains ??

Rendre justice à ceux sans lesquels nous ne serions sans doute pas dans cette longue et belle chaîne de la vie … 

Qu’on refuse de le célébrer par peur d’affronter toutes ces questions ou que ce soit l’occasion d’une grande fête, l’anniversaire est un de ces moments où l’on s’interroge sur le sens de notre vie ou sur sa source …

Et en matière de dates anniversaires , cette année 2014 marque le début d’une série de commémorations de la Grande Guerre… Au risque d’en être saturés ? ….

Chacun le méditera à sa manière

 

 

J’ai un profond respect des dates anniversaires
Ces portes que le Temps dispose autour de nous
Pour ouvrir un instant nos cœurs à ses mystères
Et permettre au passé de voyager vers nous.
Je suis toujours surpris par les coïncidences
Qui nous font un clin d’œil du fond de leur mémoire

En posant des bonheurs sur les journées d’absence
Et nous laissent à penser que rien n’est un hasard

Peut-être est-ce un moyen lorsqu’ils se manifestent
Pour ceux qui sont partis dans un autre univers
De nous tendre la main par l’amour qui nous reste
Pour nous aider parfois à franchir des frontières

Est-ce nous qui pouvons au travers de l’espace
Influencer ainsi la course des années
Ou serait-ce un lambeau de leur chagrin qui passe
En déposant des fleurs sur le calendrier

Il existe en tous cas dans les anniversaires
Une part de magie qui fait surgir d’ailleurs
Les visages ou les mots de ceux qui nous sont chers
Des êtres qui nous manquent et dorment dans nos cœurs

Ils sont là quelque part pour un instant fugace
Et dans les joies souvent qu’ils partagent avec nous
Se rendorment certains que rien n’a pris leur place
Et que leur souvenir nous est resté très doux

Sans amour notre vie n’est plus qu’un long voyage
Un train qui nous emporte à travers les années
Mais celui qui regarde un peu le paysage
Ouvre déjà son cœur pour une éternité

Au delà des paroles et de la bienveillance
Il existe des voies difficiles à cerner
Faites de souvenirs, d’amour et de silence
Et que bien des savants vous diront ignorer

Elles sont un privilège au cœur de la souffrance
Un baume pour les jours qu’on ne peut oublier
Qui pourraient avoir l’air d’être sans importance
Mais qui soignent des plaies difficiles à fermer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *