du rêve au réveil

Billet d’où ? Paris « du rêve au réveil »

Jusqu’au 26 janvier, le Musée du Luxembourg à Paris accueille une magnifique exposition « La Renaissance et le rêve ». Le propos, que j’ai trouvé passionnant, est d’explorer le rapport qu’entretenaient les artistes européens entre  le XV° et le XVII° siècle avec l’activité onirique. Une collection de toiles lumineuses, la plupart italiennes, (de vrais bijoux !) et des œuvres flamandes, servent de fil conducteur à ce qui, malgré la foule des visiteurs, est un enchantement.

 Depuis les travaux de Freud sur l’interprétation des rêves et les œuvres des surréalistes (Magritte, Dali), nous sommes au fait de ce que notre inconscient construit pendant la nuit. Mais à cette époque de la Renaissance, à l’exception de Dürer qui peint à l’aquarelle un de ses rêves, ce n’est pas ce qui intéresse les artistes. On trouve là deux aspects du « mystère » :

Les récits de rêves, comme les visions mystiques célèbres, les songes etc … considérant alors que le rêveur est mis en relation avec les puissances de l’au-delà. L’âme détachée du corps s’élève vers un principe supérieur et peut recevoir l’inspiration. Le plus souvent, le dormeur est représenté et son rêve est soit juxtaposé, soit délimité dans un espace qui a posé, pour ces peintres la question de « représenter l’irreprésentable », donner à voir le lien entre l’imaginaire et le réel.

D’autre part, on découvre dans un choc visuel préparé par l’éclairage, les représentations de visions effrayantes. L’univers de Jérôme Bosch et d’autres peintres flamands se livre avec ses monstres, ses créatures évoquant l’enfer, ce chaos dans lequel l’humain est torturé… Saisissant !

Ensuite le prince François 1° de Médicis, fasciné par la nuit, nous plonge dans la perspective que « le rêve est une autre expérience mentale, un espace de liberté et de créativité »

S’achevant sur l’évocation du réveil, cette exposition nous invite à s’interroger sur le lien entre songe et vie réelle « il se peut que nous soyons faits de la même étoffe que les rêves »

Mais je pense que si tout est illusion et que la vie n’est qu’un songe, nous avons néanmoins un rôle à jouer …

 

Et il me plait que l’on se demande, en ce début d’année traditionnellement propice aux vœux et résolutions, comment faire en sorte que nos rêves, nos espoirs deviennent réalité …

Je nous souhaite une année favorable aux accomplissements élevés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *