en rues d’août

English version after the French text

« Billet d’où » d’août

L’été offre toujours en abondance des festivals, à en avoir le vertige…

Celui qui j’ai envie d’évoquer m’est encore inconnu mais j’ai bien l’intention d’y aller cette année. Aurillac, dans ce beau pays d’Auvergne, accueille depuis plus de 20 ans un festival de théâtre de rue maintenant très renommé.  Du 21 au 24 août vont se succéder des centaines de spectacles de compagnies officielles et d’autres de passage. Bain de foule assuré pour cette grande foire internationale qui, l’an dernier, a proposé 693 manifestations avec 569 équipes artistiques !!

Dans les rues, les places et les jardins on pourra ainsi se laisser surprendre, emporter, rêver sur des interventions qui vont du cirque à la danse en passant par des intitulés aussi poétiques que «  duo de musique préventive », « chanson théâtralisée », « magie burlesque », «  animation postale », «  jonglo-deglingo-burlesque » …

 

Le spectacle vivant est donc bien vivant à l’heure actuelle. Et la rue redevient ce lieu de rencontres appartenant à tous. Comme les comédiens de rue, les écrivains publics, à l’origine, pratiquaient dans le flot des passants, offrant leur plume et leur savoir-faire. La première fois que j’ai rencontré ce métier, c’était à Aix-en-Provence où, dans les années 1980, une femme avait installé sa roulotte professionnelle sur la place des Cardeurs.

Magie de la rencontre, de la proximité que ne permettent plus les techniques de retransmission comme les écrans de télévision ou d’ordinateur. Et le succès de ce type de manifestation prouve bien qu’il y a un besoin, aujourd’hui, de cet échange de regards, de ce courant de vie qui passe entre « le regardeur et le regardé » .

« Le monde entier est un théâtre, Et toushommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.  »

William Shakespeare

 

Summers always offer plenty of festivals, so many as to feel dizzy …

The one I would like to evoke is unknown to me but I intend to go there this year.

Aurillac, in this beautiful region of Auvergne has been hosting for more than 20 years a festival of street theatre now well-known. From August 21st to 24th hundreds of shows of official companies and others of passage are going to follow one another. Walkabout guaranteed for this big international fair which, last year, proposed 693 shows with 569 artistic teams!!

Thus, in streets, squares and gardens we will be able to get surprised, carried away or to dream thanks to interventions ranking from circus to dance including titles so poetic as   » duet of preventive music « ,  » theatralized song « ,  » comic magic « ,  » mail animation « ,         » jonglo-deglingo-burlesque  » …

Live performances are thus really alive at the moment. And the street becomes again this meeting place belonging to all. Like street comedians, public writers at the origin used to practice among the passers-by, offering their pen and know-how. The first time I met this job was in Aix-en-Provence where in the years 1980, a woman had settled her professional caravan on the place des Cardeurs.

 

It is the magic of the meeting, of the nearness that the modern broadcasting techniques, TV or computers, do no longer allow. The success of this type of event proves that, nowadays, there is a need for exchanging looks and sharing this “ stream of life” which flows between “the one who is watching and the one who is being watched ”

 

 

 

“All the world’s a stage,
And all the men and women merely players;
And one man in his time plays many parts…”

                                           William Shakespeare

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *